Presse

 

Article OUEST FRANCE du 15/12/2016

 

Chez D’elleéd’ille, les savons se refont une beauté

15 Décembre 2016

Virginie fourmille d'idées et de projets pour sa savonnerie D'elleéd'ille. Pour l'heure, elle se consacre à la période de Noël.

Virginie Théron est artisane savonnière. Dans son atelier, huiles essentielles naturelles et végétales remplissent les étagères. Pour Noël, elle propose des coffrets cadeaux.

Portrait

Pas de doute, lorsque Virginie Théron ouvre sa porte, c’est bien ici que se trouve la savonnerie D’elleéd’ille. Les senteurs de lavande mènent directement à son atelier de production artisanale de savon. Depuis septembre, Virginie s’est lancée dans l’aventure, un projet qu’elle a laissé mûrir et pris le temps de peaufiner pour proposer le meilleur de ses talents.

« J’ai pris mon temps, c’est vrai, puisque j’ai obtenu mon certificat professionnel de savonnier en 2014, mais je voulais faire les choses bien », explique Virginie.

Diplômée d’un BTS esthétique et cosmétique, elle a d’abord travaillé dans un institut de parfumerie. Ensuite, elle a passé sa certification professionnelle à l’Université européenne des senteurs et saveurs (UESS), près de Marseille. Désormais, c’est en tant qu’artisane savonnière certifiée qu’elle aborde sa nouvelle vie professionnelle.

Certifié qualité biologique

Dans son petit atelier de 17 m², les huiles essentielles naturelles et végétales remplissent les étagères. « Ici, ce sont mes matières premières. Les colorants, naturels, viennent du Vaucluse. Les huiles viennent d’Auvergne ou de Bain-de-Bretagne, détaille Virginie Théron. L’ensemble des ingrédients que j’utilise sont certifiés qualité biologique. J’envisage d’ailleurs de demander le label pour mes savons. »

Pour débuter, elle a choisi de proposer une gamme de quatre savons : Lavandine, Féminine (patchouli), Délicate (aux essences de palma rosa et géranium) et Terrel (enrichi au beurre de karité). Il faudra débourser entre 5,50 € et 7, 50 € pour un savon de 100 grammes.

Pour encourager à l’achat de ses produits, Virginie Théron a misé sur une présentation soignée. « C’est important de se différencier des autres, car il y a déjà des savonniers qui font de bons produits Moi, je souhaite mettre en avant la valeur du produit, avec un conditionnement soigné, mais aussi des porte-savons taillés d’une seule pièce de bois par un ébéniste des Vosges et traités à l’huile de lin. Il y a aussi les pochettes fabriquées par l’Esat Catarmor (Établissement et service d’aide par le travail pour les personnes handicapées), qui apportent de la valeur à mes coffrets. »

La période de Noël, propice aux coffrets cadeaux, a encouragé l’artisane à proposer de jolis assortiments de savons et d’accessoires. Le tout est à découvrir sur son site ou sur les marchés de Noël, à Montfort-sur-Meu, par exemple, samedi 17 et dimanche 18 décembre.

Renseignements : 06 80 71 96 04 ; delle.e.dille@gmail.com ; www.delleedille.com

 

Article bulletin municipal du Mois décembre 2016
commune de Treffendel